Montréal

En touriste dans ma ville

Jardin des lumières

Une visite au Jardin Botanique pendant l'automne, c'est un plaisir assuré!

Le village Québécois d'antan

Une visite familiale qui vaut le détour à Drummondville

L'aquarium de Québec

Venez découvrir les petites merveilles de l'aquarium de Québec

Une visite en Acadie

Venez découvrir ma région natale, l'Acadie!

2018/11/01

Souvenirs d'enfance

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis née dans un petit village au nord-ouest de la province du Nouveau-Brunswick. La population y est d'environ 2000 habitants. Ce village est maintenant devenu une ville, mais vu le nombre d'habitant, je continue à l'appeler mon petit village... et puis c'est tellement plus charmant, vous ne trouvez pas? Il me semble qu'un village nous ramène à la terre, au plaisir de vivre, aux voisins que l'on reconnaît sur la rue et au sentiment de sécurité. Bref.

Quand j'avais 5 ans, nous vivions dans une petite maison blanche avec un grand balcon à l'avant. Derrière chez-moi, il y avait un petit sentier qui nous emmenait directement sur le stationnement de l'école secondaire. Cet endroit fut notre terrain de jeu à mon frère aîné et moi jusqu'à ce qu'on déménage à l'autre bout du village. Sur l'asphalte de ce stationnement, je créais des chemins et des maisons à la craie et pouvait m'y amuser des heures durant.

Derrière l'école, il y avait une petite forêt où j'aimais aller marcher et me raconter des histoires à la "Anne aux pignons verts". Il y avait bien quelques sentiers mais je n'allais jamais trop loin, de peur de rencontrer le grand méchant ours! (Je ne pense pas que les ours se rendaient là, mais bon... à 5-6 ans, tu fais attention pareil).

Image de Claude Landry

En automne, on pouvait aussi y ramasser des noisettes. Nous apportions un sac à poubelle, mettions des gants pour se protéger des piquants que l'on retrouve sur ces noisettes et allions les cueillir avant que les écureuils ne les récoltent pour en faire des provisions.

J'adorais ces moments où l'on pouvait respirer l'odeur du sapin et de l'épinette, voir les écureuils ou les petits suisses s'enfuir avec des noisettes et parfois apercevoir un lièvre passer en courant. C'était aussi un moment de grande fraternité avec soit la famille ou les amis qui nous accompagnaient.

Une fois notre sac rempli, nous retournions chez nous, fiers de notre récolte, pour la montrer à nos parents. Et puis le vrai travail débutait: Il fallait mettre nos noisettes dans des sacs de jute, se rendre sur le stationnement de l'école et frapper le sac par terre sur l'asphalte jusqu'à ce que l'enveloppe épineuse s'en détache. Par la suite, il fallait enlever à la main (et encore avec des gants de préférence) l'enveloppe et nous avions enfin une belle petite noisette entre les mains.


Et puis pour ceux qui le désiraient, nous pouvions ensuite nous installer au bord de la route et les offrir à la vente pour 2-3 dollars chaque verre.






2018/10/30

Une petite mise à jour... d'automne!


On est passé d'un été caniculaire à l'automne assez rapidement, mais un automne froid et très pluvieux. Donc on pourra dire que cette année les saisons étaient pas au top!


J'ai quand même un peu profité des couleurs, bien que n'ayant pas sorti mon appareil photo Nikon. Vive le cellulaire à portée de main. J'ai préféré rester au chaud à cause d'un virus de gorge, pour faire changement. Vive l'automne. ;-)


Avouez que ces buissons rouge feu sont quand même superbes. J'adore l'automne au Canada car même en ville, on a droit à une panoplie de couleurs flamboyantes. Et puis le cimetière de l'Est n'étant pas très loin de chez-moi, j'ai droit à de belles balades colorées entourée d'arbres.

De bien belles images... et de beaux souvenirs à garder en mémoire pendant la longue période hivernale.


J'ai acheté le dernier livre de Josée Boudreault et Louis-Philippe Rivard: Même nous on se tombe sur les nerfs... parfois. J'ai passé un beau moment. Le livre est drôle, pleins d'anecdotes et de témoignages. Il remet le couple en perspective: non ce n'est pas toujours parfait!



Vous connaissez les soupes Kimchi? Celle au boeuf et nouilles Udon est excellente. Je l'ai commandée à la Place Versailles au restaurant Koréen Kim chi. N'hésitez pas à y passer faire un tour, tout y est excellent!

Sinon, ma soupe par excellence, c'est un bon stew au poulet quand je suis malade. Un fricot Acadien pour les puritains. J'aurais du mal à m'en passer l'automne.

 

Kyria par contre préfère encore ses croquettes, et se coller contre moi au chaud. Allez savoir pourquoi!



Un de mes derniers dessins, pour fêter l'Halloween, une belle petite sorcière sexy! Avec le croquis à gauche et le dessin couleur à droite.


Je vous laisse sur mon look bûcheronne Canadienne. À bientôt!

2018/10/01

Aurevoir Mr Aznavour



Encore ce matin, j'écoutais ses chansons sur mon lecteur CD dans la voiture. J'ai un CD avec un mixe de toutes mes chansons favorites, et il en fait partie. Je dirais même que c'est l'un de ceux que j'aime le plus entendre pendant que je conduis.

Incroyable mais vrai, ses chansons ont su m'accompagner pendant la plus grande partie de ma vie, et à cause de cela, je lui lève mon chapeau. C'est un grand qui est parti, quelqu'un qui a su gagner le cœur de beaucoup de gens à travers le monde.

Parmi mes chansons préférées: La bohème, Emmenez-moi, Hier encore.

Aurevoir, Mr Aznavour. Merci pour tout! Vous méritez grandement votre repos.

2018/09/21

Nicole Bordeleau: l'art de se réinventer


Je suis présentement à lire ce livre de Nicole Bordeleau: L'art de se réinventer. Un total coup de cœur pour moi. 

Elle réussit à nous transmettre ses enseignements avec simplicité, des enseignements qu'elle a mis en pratique tout au long de son cheminement personnel. 

On y retrouve des exercices de méditations pour transcender nos peurs, apprendre à relaxer, respirer et se sentir en confiance. 

Un vrai petit bijou pour apprendre à vivre dans le moment présent. Je vous le recommande grandement!

29.95$ dans toutes les bonnes librairies 



2018/09/05

Un été caniculaire


La chaleur n'a pas vraiment délaissé la région Montréalaise depuis juin, ce qui veut dire des températures qui se situent autour des 30C en continu, avec ou sans facteur humidex. Disons que cette année, je suis heureuse d'avoir changé mon Echo pour une Corolla avec air climatisé. C'est vraiment tombé juste à point, moi qui supporte mal les grandes chaleurs. Il faut dire qu'en ce moment, on en est environ à notre 9e canicule. Bon, c'est assez moi j'dis.


Les dernières semaines ont été difficiles. J'étais souvent fatiguée, je pleurais pour rien, bref, après des prises de sang et une visite chez mon médecin, il m'a prescrit du fer. Au lieu de me booster, (ben un peu quand même), j'me suis retrouvée avec l'estomac complètement à l'envers. Il m'a changé mes pilules, ça va un peu mieux maintenant (merci à ma pharmacienne qui peut changer des prescriptions sans attendre). Heureusement, car je dois en prendre pendant trois mois.


Pendant les vacances, je suis allée faire un tour dans les Laurentides, à St-Adèle et les environs. Quelques jours à profiter d'un hôtel avec spa et piscine peut faire un bien fou. Et nous sommes arrêtés devant cette jolie rivière (parc des amoureux) près de Val David le temps de quelques photos. 


On a fêté mon neveu qui a soufflé ses 16 chandelles (oui je sais, on sait pas compter :P)... comme le temps passe vite! Son père, qui vit maintenant à Shédiac, au Nouveau-Brunswick, nous avait rejoint pour le fêter. Une belle journée de retrouvailles en famille.


La semaine dernière, je suis allée manger un panini à mon café italien préféré chez Milano, à St-Léonard. Il a tellement fait chaud que j'y avais pas mis les pieds depuis un bail. Bref, je fus agréablement surprise de découvrir les nombreuses photos "vintage" qui décoraient les murs. Une belle touche d'histoire pour moi qui adore la photo noir et blanc.





Et sinon, je vous laisse sur une petite cowgirl dessinée d'après la photo d'une amie. Parfois l'inspiration ne vient pas, et d'autre fois ça m'arrive juste en regardant une photo. J'ai une petite préférence pour celle avec le costume rouge. Et vous, laquelle préférez-vous?

2018/08/09

Le Marsupilami et moi

Le Marsupilami et moi, c'est une longue histoire d'amour qui a débuté avec les premiers albums de Spirou et Fantasio, illustrés par Franquin. Cette petite bestiole à pois noirs m'amusait au plus haut point et j'adorais lire ses histoires.

Plusieurs années plus tard, je suis allée faire un tour à Bruxelles (Belgique). En entrant dans une boutique, il était là, me regardant de ses beaux grands yeux, grandeur nature. Je suis littéralement tombée en amour! Mon copain de l'époque me l'a offert et je suis ressortie avec mon marsu sous le bras.

Malgré le fait qu'il ne m'ait pas suivi en Europe, j'étais bien heureuse de le retrouver à mon retour à Montréal.

Donc voilà, je trouvais qu'il méritait ce petit dessin en l'honneur de cette longue amitié. ;-)

Dessiné avec le logiciel Medibang Paint sur Ipad Pro .


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...