Montréal

En touriste dans ma ville

Jardin des lumières

Une visite au Jardin Botanique pendant l'automne, c'est un plaisir assuré!

Le village Québécois d'antan

Une visite familiale qui vaut le détour à Drummondville

L'aquarium de Québec

Venez découvrir les petites merveilles de l'aquarium de Québec

Une visite en Acadie

Venez découvrir ma région natale, l'Acadie!

2017/05/19

Homard, photo et resto!


La tradition s'est poursuivie cette année avec notre traditionnel souper de homards à la Fête des mères. En effet, mes frères, à chaque année nous invitent et achètent pleins de homard que l'on déguste à la bonne franquette autour de la table en famille. Une tradition instaurée depuis une dizaine d'année qui nous ramène à nos racines Acadiennes, malgré l'éloignement.


Cette année on a célébré ça chez mon frère (caché derrière la caméra), avec de bons vins, quelques baguettes (originale et au fromage bleu) et un peu de beurre fondu.


Saviez-vous que Wal-Mart vend une boîte de préparation de petits pains Red Lobster? Nous les avons essayé, c'est pas mal, mais il faut les manger chaud et le jour même. Donc vaut mieux attendre d'avoir un peu de visite car ça en fait une bonne dizaine! :-)


En parlant de Fête des mères, mon grand m'a fait la surprise de m'offrir une mini imprimante avec papier photo autocollant. La petite HP Sprocket tient dans la main, fait de jolies photos miniatures et le coût du papier est de 10$ pour 20 photos en 2x3. C'est parfait pour coller dans des pages de scrapbooking, fait des photos portefeuille ou faire du journaling. De plus, c'est une imprimante sans encre!

Le logiciel qui vient avec (car elle se connecte en bluetooth sur votre cellulaire) permet aussi la retouche d'image, de rajouter du texte, des cadres et j'en passe. Il se télécharge gratuitement sur Google Play. Les photos sont résistantes à l'eau, aux taches et déchirures!

Vous vous doutez bien que mon Moleskine est "full" plein de jolies photos maintenant! :-D


Les tulipes sont sorties avec un peu de retard cette année, mais au Jardin Botanique elles étaient magnifiques. J'ai fait une petite tournée photo là-bas pour ramener quelques clichés.


J'en ai profité pour essayer mon nouvel objectif fixe Nikon AF-S DX 35 mm f/1,8G et ma foi, après quelques ajustements, je pense que je vais vraiment l'adorer. C'est pas évident quand on est habitué d'avoir un super zoom, mais ça nous demande de mieux cadrer et de s'approcher un peu plus. De la photo à l'ancienne quoi! :-)


J'ai aussi découvert un petit restaurant qui fait de vraies ployes Brayonnes: Landry et filles, au 4764 Papineau. J'y suis passée il y a quelques jours et j'ai vraiment adoré, la nourriture était délicieuse. Le chef, un Brayon qui a étudié en France, fait des ployes avec la "vraie" farine Brayonne (il va la chercher à Edmundston) en y rajoutant des saveurs qui se marient à merveille. Sur la photo, la ploye au saumon fumé et fenouil.. un vrai délice. D'ailleurs, en fouillant un peu, j'ai trouvé une recette qui lui ressemble, offerte par le chef. 

Mais sinon, les légumes racines étaient apprêtés avec goût et que dire de la salade d'aubergine, un délice. Puis si vous désirez simplement manger quelques ployes au beurre, c'est au menu. Bref, n'hésitez pas à y passer ou à visiter leur Food Truck si vous le rencontrez!

Tourlou, à bientôt!

2017/05/18

La femme aux cartes postales


Rosie quitte sa Gaspésie natale en 1957 et s'en va s'installer à Montréal, des rêves pleins la tête. Elle veut devenir chanteuse de jazz. C'est la belle époque des cabarets et Montréal en est la plaque tournante. Elle y rencontre ses deux futurs comparse avec qui elle va parcourir l'Amérique. De l'autre côté, en 2002, un inconnu vient d'arriver en Gaspésie, à la recherche de ses racines. 

Quelle belle histoire, touchante à souhait, remplie de mystère et de rebondissement! De plus les illustrations sont juste magnifiques. J'ai parcouru ce roman graphique avec grand plaisir et j'ai été impressionnée par le scénario digne d'un film.

La femme aux cartes postales, récipiendaire du prix de la critique ACBD en octobre 2016, va rejoindre ma bibliothèque avec plaisir. Un très bel opus par Claude Paiement et Jean-Paul Eid.


2017/05/12

Un mois de mai sous le signe de l'eau


Pendant que l'ouest de la ville et la région de Gatineau combattent des inondations historiques, ici dans l'est de Montréal nous sommes plutôt chanceux. De la pluie et un ciel gris, des températures froides, mais comment se plaindre quand nos voisins sont évacués de leurs maisons. On se croise les doigts pour que tout rentre dans l'ordre bientôt et que le soleil réapparaisse.

Samedi, je suis allée faire une balade dans le Mile-End. J'y passe souvent, mais m'y arrête rarement. Il y a pourtant de petits bijoux à y découvrir.


En marchant sur St-Viateur, je me suis amusée à photographier cette boutique de fleurs hors du commun, qui attire le regard avec ses nombreuses cages à oiseaux suspendues.

Et puis un peu plus loin, les locaux d'Ubisoft, l'un des plus importants studios de développement de jeux au monde, une fierté d'ici.

Si vous passez par là, n'hésitez surtout pas à vous arrêter au Café Olimpico, une institution Italienne à Montréal depuis 1970. Les amateurs de café, comme moi, adorerons! En plus de leur excellent café latté et glacé, ils servent biscottis, croissants et j'en passe. De plus, il y a une jolie terrasse pour les journées ensoleillées. 
Et puis on peut y admirer une jolie fresque signée Dominique Desbiens et Bruno Rouyère. Les sketchs (des clients je crois) sont vraiment superbes!
Et puis comment passer devant les Bagels St-Viateur sans s'arrêter? Impossible. J'y ai acheté un sac de bagels aux graines de sésames frais, un petit délice le matin!

Et puis j'ai reçu l'objectif fixe que j'avais commandé chez Amazon... un 35mm qui m'a été chaudement recommandé sur le web. Après quelques tests, les flous sont magnifiques... s'il peut faire beau bientôt que je m'amuse à mon goût!

À bientôt les amis!

2017/04/20

En avril...



La neige est fondue, les jours se rallongent et on a finalement échangé le manteau d'hiver pour l'imper, plus léger. Miss Saphira peut enfin apprécier quelques heures ici et là sur le balcon. Ça fait du bien! 



J'ai enfin pu déguster ma première tire d'érable sur la neige et profiter de quelques rayons de soleil sur une terrasse en prenant un bon café latte. Priceless.



Une lecture que j'ai apprécié ce mois-ci est celle du livre de Karine Drouin, coach, auteure et conférencière Québécoise que j'aime beaucoup. Le titre: Raccourcis vers le bonheur. Il se lit facilement et contient pleins d’exercices à faire à la fin de chaque chapitre. Le genre de livre qui fait du bien à l'âme.



Sur Netflix, j'ai été attiré par la série Riverdale, qui reprend les personnages de BD d'Archie, Betty et Véronica. J'ai été agréablement surprise par l'intrigue et les personnages qui sont ma foi très solides. Betty est tout à fait adorable, et Véronica est superbe et que dire de Jughead que j'adore... vraiment. Bref, une belle découverte.



Sinon, j'avoue que mon temps libre se passe surtout à continuer Zelda Breath of the Wild. J'aurais pu finir le jeu depuis longtemps mais j'adore suivre les différentes quests, découvrir de nouveaux shrines et débusquer les fameux Korocks. Des heures et des heures de plaisirs encore devant moi.



Donc voilà, avec le beau temps qui se pointe et Zelda qui m'accapare, en ce moment je dessine moins. Quelques gribouillis ici et là mais sans plus. J'essaie de travailler avec InDesign sur mon "zine", un petit livret avec mes BDs et quelques dessins que j'espère vendre bientôt sur Etsy. Mais j'avoue qu'après ma journée de travail devant l'ordi au bureau, je traîne de la patte le soir pour y retourner (devant l'ordi).



Et puis côté bouffe, j'ai refais une marmite de fèves au lard à la mijoteuse dernièrement et elles étaient vraiment bonnes. J'ai aussi dégusté des pattes de crabe pour vendredi Saint. Ces dernières étaient d'ailleurs excellentes!



Et puis je tente de m'accaparer un peu le printemps puisqu'il tarde cette année en achetant de jolies tulipes pour décorer ma cuisine. J'suis pas la seule, même les Galeries d'Anjou affichent maintenant un faux cerisier. On fait ce qu'on peut avec ce que l'on a!

Bonne semaine et à bientôt! :-)

2017/03/20

Exposition BD: Sur les planches


Je suis allée voir l'exposition BD "Sur les planches" samedi dernier à la Place des Arts. L'expo, qui est tout à fait gratuite, se déroule dans la petite salle d'exposition à l'entrée de la Place des Arts.


L'exposition, qui se veut une fenêtre sur les bédéistes d'ici, comprend six BDs mettant en valeur le travail de nos bédéistes Québécois: Cab, Jean-Paul Eid, Jacques Goldstyn, Michel Hellman, Julie Rocheleau et Zviane.  Nos six bédéistes ont assisté à un spectacle et témoignent de leur expérience en BD.


Les BDs sont exposées sur les murs de la salle et une table à dessin présente les outils du bédéiste avec quelques croquis des BDs exposées. Il y a aussi un coin pour les enfants (n'apparaît pas sur la photo) et un endroit pour écouter des extraits de concerts.


J'ai eu un très grand coup de coeur pour la BD de Jean-Paul Eid qui est touchante et poétique à souhait. Un hommage à Plume Latraverse comme j'en ai rarement vu.


J'ai aussi beaucoup aimé celle de Cab qui parle d'une rencontre fait avant le concert et qu'elle retrouve pendant le concert. Cab est une de mes bédéistes préférées (Hiver nucléaire).

L'exposition est gratuite et est ouverte de 10h à 22h tous les jours jusqu'au 16 avril.



2017/03/16

Tempête de mars



Le mois de février avait tellement été doux que nous n'avions presque plus de neige au sol. Mais comme à l'habitude, notre beau mois de mars et l'arrivée du printemps dans quelques jours nous réservait une belle surprise.



La neige s'est mise à tomber à ma sortie du bureau mardi en après-midi pour se terminer mercredi en début d'après-midi. Les routes étaient mauvaises et très glissantes, je suis donc rentrée directement chez-moi.



Le lendemain, sur Montréal, nous avions reçu environ 40cm de neige! Passer du plancher des vaches à ça en quelques heures, faut le faire! Bref, les écoles de toute la ville étaient fermées et beaucoup n'ont pas pu se rendre au bureau, moi comprise. Comme vous pouvez le voir, nos voitures étaient ensevelies sous la neige.


Sur une note un peu plus joyeuse, j'ai fait faire mes cartes chez Vistaprint et je suis vraiment satisfaite du rapport qualité/prix. J'ai profité d'un de leur nombreux spéciaux et ça en valait vraiment la peine.



Sinon, ben cherchez moi pas, comme beaucoup, je passe mes temps libres dans le monde de Zelda: Breath of the Wild. Puisque la Switch est introuvable, nous avons opté pour le jeu sur Wii U. Aucun regret: des heures et des heures de plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...