2013/01/30

Anxiété



Un coup de téléphone manqué le soir en rentrant du travail. Un message d'inquiétude, l'urgence de rappeler rapidement. L'anxiété me tord les entrailles, je suis incapable de prendre le combiné du téléphone pour m'informer. J'appelle mes frères... le premier ne répond pas, le deuxième oui. Je lui demande d'appeler, je ne me sens pas capable de le faire. Je raccroche. Attente. Stress. Émotions en pagaille.

Les nouvelles arrivent quelques 20 minutes plus tard, directement de là-bas: L'horrible crabe a encore frappé. Oui, celui qu'on n'a pas vu depuis des années et des années dans ma famille. Celui qui a emporté mes deux grand-mères... l'une quand je n'étais pas née, l'autre dans ma plus tendre enfance. Puis l'an passé, il viendra abimer une de mes cousines, qui le vaincra non sans grands efforts et beaucoup de larmes. Maintenant, il s'en prend à mon père.

Je suis sous le choc. Pleurs et colère s'entrechoquent. Mais en même temps les nouvelles ne sont pas si mauvaises puisque le vilain a été trouvé au tout début, logé dans un lobe du poumon droit. Le positivisme qui est si profondément encré en moi remontre très vite. Et malgré la distance, je me dis que s'aurait pu être pire: j'aurais pu être encore en France, à 8000km d'éloignement, et vivre cela sans ma famille. Au moins maintenant, je suis entourée des miens et je pourrai être près de lui en moins de 7h de route. La vie, à quelque part, m'a rapprochée au bon moment. Et j'en suis convaincue, tout se passera bien.

24 commentaires:

  1. Ish.... c'est toujours révoltant et choquant comme nouvelle ça! J'espère juste que tout se passera bien et y a bien des chances vu que ça été décelé tôt! Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis hyper confiante! C'est juste que ça fesse quand on apprend ça! bises

      Supprimer
  2. Je souhaite que tout se passe le mieux possible pour ton papa.

    Nos affectueuses bises pour vous deux et salutation à ta famille !

    RépondreSupprimer
  3. Oh ma pauvre :o( J'espère de tout coeur que tout se passera bien pour ton père Josée, s'il est encore tout petit et bien ciblé, y'a pas de raison, ils vont le père disparaître :o)

    De gros bisous pour toi :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups le *faire* disparaître... excuse-moi je viens de me lever ;o)

      Supprimer
    2. Merci Annie, je pense que tout ira bien :) C'est tout un drôle de mois de janvier pour nous hein? bisous à toi aussi

      Supprimer
  4. allez courage, c'est une sale maladie (comme toute les maladies)dont on guérit de plus en plus surtout si c'est le début. bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une sale maladie comme tu dis. J'espère que dans 100 ans on s'en souviendra un peu comme avant l'apparition des antibiotiques... bon débarras! bises

      Supprimer
  5. Oui si c'est au tout début il y a moyen de le stopper il faut y croire ,je sais ce n'est pas toujours facile mais la médecine fait de grands progrès .Mais que d'anxiété en perspective courage ma belle et gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je me dis aussi! Beaucoup de gens s'en sortent maintenant. On va prier fort :)

      Supprimer
  6. Je te souhaite que tout se passe pour le mieux, c'est déjà une bonne nouvelle que la maladie ait été décelée dans son stade précoce!

    RépondreSupprimer
  7. Plein de pensées positives pour ton papa. Comme tu le dis, il est traité dès le début, et il est bien entouré.

    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Je me joins aussi à tous pour t'envoyer toutes mes pensées positives. Bon courage à toi et à ta famille. Denise (Ottawa)

    RépondreSupprimer
  9. Un message d'espoir qui vient de France, et d'Isère en plus (pas très loin de Grenoble donc)... je te comprends car moi aussi je suis revenue vers chez mes parents, après une vie parisienne de plusieurs années (certes c'est pas la même distance que France/Canada!)... Je crois aussi que tout se passera bien parce que comme tu dis, cela a été pris tôt... Plein de pensées positives!

    RépondreSupprimer
  10. Je ne sais pas si on verra la fin du crabe un jour, en attendant il me semble de plus en plus présent partout. Courage et patience en attendant des jours meilleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses comme moi, on dirait qu'on ne voit que ça depuis quelques années... hâte qu'ils découvrent quelque médicament contre cette merde

      Supprimer
  11. Toutes mes pensées pour toi et ta famille. Courage et garde espoir.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi un petit commentaire, ça me fera plaisir de vous lire! Je vous réponds aussitôt que possible! :-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...