2010/03/10

L'amour jetable..


Un lien qui est passé en coup de vent sur Twitter, et que j'ai accroché d'un clic de souris:

"On sait que, de nos jours, se faire tatouer sur une fesse porte mille fois plus à conséquence que de jouer aux fesses. Le tatou reste, mais la passion passe. Après l’amour au temps du clergé, nous sommes à l’ère de l’amour jetable : on désire, on consomme et un matin, on met l’histoire au chemin parce qu’elle est finie. Et aussi parce qu’on peut désormais en disposer impunément."

J'ai tellement trouvé que cet article disait vrai... depuis mon retour au Québec, je suis de nouveau sur la "dating scene" et c'est fou ce que les amours vont et viennent, au gré du vent, des passions d'été, des envies du moment...

Un autre paragraphe qui m'a interpellé:

"Car contrairement à certaines idées post féminisme véhiculées, le désir et la sexualité ne mènent pas à l’amour. C’est plutôt l’amour qui mène au désir, puis éventuellement à la sexualité. L’a-t-on à ce point oublié?"

Quelle belle vérité! Merci à Etolane d'avoir Retwitter l'article d'Annick Poitras: L'amour jetable

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit commentaire, ça me fera plaisir de vous lire! Je vous réponds aussitôt que possible! :-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...